Jean de V.

“Vous vous souvenez tous de ce grand jeune homme, cet enfant, toujours souriant, chef de section de la 10eme Cie. Jeune Saint-Cyrien, il nous a montré que <la valeur n’attend pas le nombre des années>…

Ainsi débute un éloge à Jean paru dans le bulletin de l’amicale du 78eme RI après qu’il fut tué (à 31 ans) en Cochinchine lors d’un combat à la tête de sa compagnie. Cet éloge donne un bon aperçu de ce qu’il fût.

On trouvera dans les classeurs et portes-vues consacrés à Jean des photos, lettres et autres documents témoignant aussi de sa qualité et de son attachement à sa famille et à ses camarades.

Ces classeurs contiennent entre autres:

  • Un grand nombre de cartes postales et lettres envoyées d’allemagne puis d’indochine par Jean à sa famile (sutout à son père Francois et à sa soeur Marie).
  • Des photos et souvenirs d’Indochine. (quelques exemples ici)
  • Un document nommant Jean Chevalier de la Légion d’honneur
   ).